Comment Taurus aide les acteurs financiers traditionnels à tokeniser leurs actifs

La solution suisse de conservation et de tokenisation d’actifs numériques Taurus a construit un écosystème de services pour ses clients institutionnels. Elle travaille avec plus de 25 sociétés, essentiellement bancaires, dont les Françaises Caceis et Delubac.

Par Caroline Soutarson. Publié le 28 juin 2023 à 16h18 - Mis à jour le 04 juillet 2023 à 15h22
Taurus
Les points clés
Taurus combine sa solution de conservation crypto à des services de tokenisation, d’indexing et d’échange d’actifs numériques.
La société adresse essentiellement les acteurs financiers traditionnels, se démarquant ainsi de son concurrent américain Fireblocks.
Deutsche Bank, le Groupe Pictet, Cedar Mundi Ventures, Arab Bank Switzerland ou encore Lombard Odier sont présents à son capital.

“Taurus a été créée en avril 2018 par quatre cofondateurs aux expériences complémentaires : deux spécialisés dans la finance [les managing partners Sébastien Dessimoz et Lamine Brahimi, Ndlr], un dans la cybersécurité et la cryptographie [le chief security officer Jean-Philippe Aumasson, Ndlr] et un avocat qui a travaillé à la Finma, le régulateur financier suisse [Oren-Olivier Puder, Ndlr], énumère Victor Busson, CMO de la société que mind Fintech a rencontré lors de l’événement européen dédié à la fintech Money20/20. La start-up, agréée maison de titres par la Finma,…

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Caceis décroche l’enregistrement PSAN

Actifs numériques : Société Générale Securities Services cible les asset managers