TEST 15 JOURS

Neeraj Baid (Atlantic Money) : “Nous allons nous lancer au Canada, en Australie et aux États-Unis” 

Le nouvel entrant britannique sur le marché du transfert d’argent Atlantic Money a obtenu les autorisations réglementaires nécessaires pour se lancer outre-Atlantique et en Australie. Ce concurrent de Wise mise sur des frais fixes pour s’établir sur un segment déjà bien bousculé par les fintech. Son cofondateur et CEO Neeraj Baid partage sa vision avec mind Fintech.

Par Caroline Soutarson. Publié le 06 février 2024 à 7h00 - Mis à jour le 07 février 2024 à 17h55
Neeraj Baid

Les premières fintech spécialistes du transfert d’argent sont apparues au début des années 2010. Durant cette décennie, de nouveaux acteurs sont arrivés pour rendre ce service plus simple, moins cher, plus rapide… Qu’avez-vous souhaité changer en cofondant Atlantic Money en 2020 ?

Nous [Neeraj Baid et son cofondateur Patrick Kavanagh, deux anciens de Robinhood, Ndlr] avons voulu aider les personnes pour qui le transfert d’argent est important en mettant au point un produit de transfert d’argent à frais fixes [de trois euros ou livres jusqu’à 1 million d’euros transférés, Ndlr]. Nous visons des personnes qui envoient régulièrement de l’argent et qui souhaitent optimiser leur expérience en la matière. En général, nous constatons que ce sont des clients qui effectuent des transactions relativement importantes, de l’ordre de quelques milliers d’euros. [La société estime que le montant médian transféré via la plateforme est de 3 000 euros, Ndlr]

La mise en place de frais forfaitaires implique mécaniquement un seuil à partir duquel il devient plus intéressant de passer par Atlantic Money que par l’un de ses concurrents, à taux de change égal. Cela veut dire que vous visez une clientèle aisée, plus encore que Wise qui s’adresse pourtant aux CSP+, n’est-ce pas ?

Pour des frais de transfert basiques [sans option pour un paiement instantané notamment,…

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Wise app
Dossier

Comment les fintech spécialistes du transfert d’argent fidélisent leurs clients

Wise Card

Wise revendique plus de 6 millions de clients actifs

Atlantic Money

Atlantic Money s'invite sur le marché français du transfert d'argent