TEST 15 JOURS

Bruno Bonnell (France 2030) : “L’enjeu est de bien nommer les actes innovants”

Dans le cadre du congrès Chirurgie 4.0, qui se tient les 7 et 8 décembre au sein de l’Université Paris Cité, le Secrétaire général à l'investissement Bruno Bonnell, en charge du plan France 2030, a annoncé le lancement d’un “Observatoire national de l’accès aux pratiques chirurgicales innovantes”. En exclusivité pour mind Health, il explique les enjeux et objectifs de ce futur observatoire. 

Par Romain Bonfillon. Publié le 07 décembre 2023 à 16h05 - Mis à jour le 07 décembre 2023 à 16h05

À quels enjeux spécifiques veut répondre le nouvel “Observatoire national de l’accès aux pratiques chirurgicales innovantes” ?

J’ai voulu aujourd’hui, lors du congrès Chirurgie 4.0, lancer les travaux de la lettre de cadrage de cet observatoire sur les dispositifs de chirurgie innovante, qui aujourd’hui n’ont pas d’inscription à la nomenclature. Les dispositifs présentés lors de ce congrès témoignent des bouleversements technologiques actuels et l’enjeu est de bien nommer les actes innovants. C’est suite à une rencontre que j’ai faite avec un certain nombre de membres de l’Académie nationale de chirurgie que je me suis rendu compte qu’il y avait des actes qui sont pratiqués, mais qui ne bénéficient pas d’une nomenclature formelle. D’où une première difficulté pour les faire connaître parce que ce qui se nomme bien se diffuse. 

La seconde difficulté concerne la cotation de ces actes. Elle se fait actuellement par assimilation à d’autres actes,…

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind