TEST 15 JOURS

Premier bilan de la stratégie d’accélération “Biothérapies et Bioproduction de Thérapies innovantes”

Le 7 février, le gouvernement a réuni les acteurs de la filière Biothérapies et Bioproduction afin de faire le point sur la stratégie d’accélération engagée en novembre 2022 dans le cadre de France 2030. Outre les actions déjà mises en places et les orientations à venir, cette journée a également été l’occasion de dresser un portrait de la filière française.

Par Coralie Baumard. Publié le 08 février 2024 à 17h57 - Mis à jour le 08 février 2024 à 18h25

Ce premier bilan stratégie d’accélération “Biothérapies – Bioproduction de Thérapies innovantes” (SABB) s’est ouvert sur une note positive. En 2021, en termes de biothérapies en développement, la France se situait sur la troisième marche du podium européen. Désormais, elle se situe en seconde position derrière le Royaume-Uni et devant l’Allemagne. Lancée en novembre 2022 et coordonnée par l’Agence de l’Innovation en Santé en lien avec les ministères de l’Economie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique, du Travail et de la Santé, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, la SABB a pour objectif le développement et la production en France des biothérapies (protéines recombinantes, anticorps, etc.) et des médicaments de thérapies innovantes (médicaments de thérapie génique, médicament de thérapie cellulaire somatique, médicaments issus de l’ingénierie cellulaire ou tissulaire, médicaments combinés de thérapie innovante). Elle doit permettre la structuration de la filière française ainsi que la production de 20 biomédicaments en France à l’horizon 2030.…

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind