TEST 15 JOURS

Le Conseil national du numérique souhaite la tarification de prestations de conseil par la HAS  

Le Conseil national du numérique a rendu ses recommandations pour répondre aux enjeux du déploiement du numérique en santé. L’alliance public/privé y a les honneurs, ainsi que la construction d’un modèle économique viable, un futur ENS au coeur de cette transition, une évolution du rôle de la HAS et, pourquoi pas, un label “professionnel de santé numérique”.

Par . Publié le 11 juin 2020 à 18h04 - Mis à jour le 08 novembre 2021 à 10h04

C’est avec une grande ferveur que Dominique Pon a accueilli le rapport du Conseil national du numérique (CNNum) sur le numérique en santé présenté à la presse le 11 juin : “On a enfin une vision commune en France de ce que l’on veut faire du numérique en santé. (…) J’attends ça depuis 20 ans. (…) C’est un alignement de planètes historiques, je le dis avec enthousiasme et avec beaucoup de lucidité”. Le responsable de la délégation ministérielle du numérique en santé (DNS) assistait à cette visioconférence, ainsi que Cédric O, secrétaire d’État chargé du numérique, et Olivier Clatz, membre du groupe du travail sur le numérique en santé du CNNum et directeur du “grand défi Amélioration des diagnostics médicaux par l’intelligence artificielle (IA)” au secrétariat général pour l’investissement,…

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Feuille de route du numérique en santé : 2020 sera l’année du déploiement par l’écosystème

Feuille de route du numérique en santé : le "lab e-santé" dévoilé par le ministère

Dominique Pon (Ministère) : "Nous sentons l'envie de contribuer" aux actions du Conseil du numérique en santé