TEST 15 JOURS

PLFSS 2019 : la certification des logiciels sera désormais volontaire

Le contenu du PLFSS pour 2019 est désormais connu. Son article 32 maintient la certification des logiciels d’aide à la prescription et à la dispensation mais sur une base volontaire... Contraint, le gouvernement ne peut plus qu’encourager les professionnels de santé à utiliser des logiciels certifiés.

Par . Publié le 22 octobre 2018 à 11h45 - Mis à jour le 25 octobre 2023 à 16h13

Le numérique a droit à son article dans le projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) pour 2019, déposé le 10 octobre à l’Assemblée nationale. L’article 32 entend ainsi “renforcer l’usage du numérique et le partage d’information pour améliorer la qualité de la prise en charge”. Deux mesures sont prévues. La première : supprimer l’obligation de certification des logiciels d’aide à la prescription (LAP) et à la dispensation (LAD),…

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Logiciels d'aide à la prescription : fin de la certification au profit du marquage CE ?