TEST 15 JOURS

SantExpo 2023 : la conciliation médicamenteuse en guest star

Lors du salon SantExpo 2023, qui se tenait du 23 au 25 mai dernier à Porte de Versailles, la lutte contre la iatrogénie médicamenteuse était à l’honneur, avec pas moins de quatre annonces de partenariats entre des éditeurs et des fabricants de solutions numériques de conciliation médicamenteuse. Signe d’une tendance de fond et d’un marché en plein essor.

Par Romain Bonfillon. Publié le 30 mai 2023 à 8h41 - Mis à jour le 30 mai 2023 à 16h58

Ce 30 mai, l’Association du Bon Usage du Médicament (ABUM) rassemblait experts, institutionnels, professionnels de la santé et du médicament, innovateurs et représentants de patients autour d’une problématique qui prend de plus en plus de poids : la iatrogénie médicamenteuse. Désignant l’ensemble des effets indésirables provoqués par la prise d’un ou plusieurs médicaments, cette iatrogénie serait responsable de près de 200 000 hospitalisations chaque année (source : étude Iatrosat). Un problème de santé publique, révélé également par un article paru dans le National Institutes of Health montrant que la prévalence globale des prescriptions potentiellement inappropriées est estimée à 56,7% chez les personnes de 65 ans et plus.…

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

L’ANSM lance la plateforme data.ansm sur la gestion des médicaments

L’Institut Gustave Roussy a déployé la plateforme Synapse

analyses

Lutter contre la non-observance grâce aux outils numériques