TEST 15 JOURS

Benjamin Lemoine (Anap) : “Nous abordons le numérique en tant que levier de performance”

L'Agence nationale d'appui à la performance des établissements de santé et médico-sociaux (Anap) a mis à disposition des professionnels, décideurs, soignants et membres des directions des systèmes d’information des établissements plus de 400 outils pour lever les freins à l’usage du numérique en santé. Son chef de projet et référent thématique “numérique en santé”, Benjamin Lemoine, explique à mind Health le fonctionnement et les priorités de l’agence en la matière.

Par . Publié le 08 juillet 2019 à 14h53 - Mis à jour le 08 juillet 2019 à 14h53

Combien de collaborateurs travaillent sur le numérique au sein de l’Anap ?

Il faut savoir que les métiers de l’Anap ne relèvent pas du numérique mais de la performance : nous abordons le numérique en tant que levier de performance mais nous n’abordons pas le numérique pour le numérique. L’objectif est d’accompagner les transformations du secteur, pour développer la chirurgie ambulatoire, pour développer l’inclusion des personnes handicapées, pour développer l’efficience opérationnelle des équipes. Pour autant, existe au sein de l’Anap un pool de compétences numériques, constitué de huit personnes. Notre contrat d’objectifs et de performance (COP) 2018-2020, s’il reconnaît des projets purement numériques dans notre programme de travail, a fixé comme objectif d’inclure la dimension numérique dans les différents projets d’accompagnement à la transformation que mènent l’agence. Cette équipe travaille ainsi pour une partie de son temps sur des projets numériques et plus de la moitié de son temps plutôt sur des projets transports, parcours, ressources humaines, article 51, etc. Tous ces projets que conduit l’Anap intègre aujourd’hui des compétences numériques.

Comment définissez-vous les thèmes sur lesquels portent vos outils et publications ?

L’Anap bénéficie d’un long historique sur le sujet du numérique puisqu’une des agences qui préexistait et qui a créé l’Anap,…

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind