TEST 15 JOURS

Des patients en attente de santé connectée face à de timides initiatives

Présenté le 26 mars 2018, le baromètre santé 360 réalisé par Odoxa pour le compte de MNH group, l’Asip Santé, et Orange Healthcare sur “les nouveaux usages en santé” met en lumière un paradoxe. Si l’ensemble des acteurs semblent convaincus des opportunités proposées par la e-santé, les initiatives de terrain attendues par les Français peinent à émerger.

Par . Publié le 30 mars 2018 à 8h17 - Mis à jour le 30 mars 2018 à 8h17

75 % des Français et 84 % des directeurs d’hôpitaux pensent que le développement des outils numériques en santé améliorerait la qualité des soins, selon le sondage réalisé en mars 2018, par Odoxa pour entre autres MNH group. En théorie, médecin et directeurs d’hôpitaux sont aussi convaincus que la santé connectée constitue une opportunité pour améliorer la prévention (respectivement à 84 % et 87 %) et la qualité des soins (respectivement à 76 % et 80 %).…

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind