TEST 15 JOURS

L’usage de la téléconsultation remonte prudemment avec le 2e confinement

L'usage de la téléconsultation en 2020 aura été en dents de scie, impacté par les évolutions de la situation sanitaire. Après un pic d’utilisation au printemps, les consultations à distance ont rapidement chuté au début de l’été pour se stabiliser autour de 4 % des consultations à la rentrée. Le nouveau confinement en France a entraîné une hausse de ce taux, sans atteindre les records d’avril.

Par Aurélie Dureuil. Publié le 24 novembre 2020 à 12h33 - Mis à jour le 21 décembre 2020 à 15h25

Le deuxième confinement de la population en France n’aura pas eu le même impact sur l’usage de la téléconsultation que celui du printemps 2020. C’est ce qui ressort des chiffres sur les taux d’usage de cette pratique, partagés par GERS Data (filiale de Cegedim) et l’Assurance maladie. La téléconsultation, qui représentait à peine 0,1 % des consultations de médecine générale jusqu’en mars 2020, avait bondi dès l’annonce du confinement pour atteindre 27 % à la fin du même mois.…

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Le GERS confirme la stabilisation du recours à la téléconsultation

Léger repli de la téléconsultation fin avril

Confidentiels

Après un boom pendant le confinement, la téléconsultation marque le pas

La téléconsultation a-t-elle atteint un plateau autour de 6 % ?

L'évolution de la téléconsultation en France

Le taux de téléconsultation poursuit sa décrue

L’usage de la téléconsultation se stabilise