TEST 15 JOURS

Advérification : l’Autorité de la concurrence prononce des mesures conservatoires contre Meta

Faisant suite à une plainte déposée en 2022 par Adloox, qui reprochait à Meta de lui refuser l’accès à ses partenariats de mesure et de visibilité, l’Autorité donne deux mois au groupe pour publier de nouveaux critères d’accès à ses partenariats, dans l’attente d’une décision au fond.

Par Paul Roy. Publié le 04 mai 2023 à 16h40 - Mis à jour le 22 septembre 2023 à 12h37

Il aura fallu moins de sept mois à l’Autorité de la concurrence pour rendre une première décision concernant la plainte d’Adloox contre Meta, déposée le 9 octobre 2022. La société d’advérification reprochait au groupe de lui avoir refusé plusieurs fois l’accès à ses programmes de partenariats avec des tiers sur la visibilité et la brand safety. Selon l’Autorité, qui a appuyé sa décision – présentée lors d’une conférence de presse jeudi 4 mai (voir le document complet) – sur le droit européen, les conditions d’accès à ces partenariats constituent une “atteinte grave et immédiate” aux intérêts d’Adloox et au marché de l’advérification. 

Dans l’attente d’une décision au fond, elle impose à Meta de suspendre l’application de ses critères d’éligibilité aux partenariats et de rendre publics de nouveaux critères “objectifs,…

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Une loi votée au Sénat veut “résoudre les asymétries” dans l’audiovisuel

Analyses

Les dirigeants des groupes télévisuels français présentent leur vision du marché et leur stratégie

L’Autorité de concurrence britannique rejette l’acquisition d'Activision Blizzard par Microsoft

Analyses

Privacy Sandbox : les tests de Google sur le ciblage soulèvent encore des questions

La Cnil veut “accompagner les entreprises à fort potentiel” économique et numérique

L'Autorité de la concurrence néerlandaise bloque un projet de consolidation de l'audiovisuel

Analyses

Accusation de monopole publicitaire : ce que le gouvernement américain reproche à Google