TEST 15 JOURS

Claude de Loupy (Syllabs) : “Il faut sortir l’intelligence artificielle de sa tour d’ivoire”

Pour développer efficacement l'intelligence artificielle et en tirer profit, les professionnels doivent la démocratiser et la rendre compréhensible par tous, affirme Claude de Loupy, président et fondateur de Syllabs, start-up française d'analyse sémantique et de rédaction automatique de textes.

Par . Publié le 05 juin 2018 à 17h26 - Mis à jour le 05 juin 2018 à 17h26

Depuis la publication du rapport de la mission gouvernementale sur l’intelligence artificielle, “AI for Humanity”, orchestré par Cédric Villani, de très nombreux commentaires ont été publiés, sur le web ou ailleurs. Il est frappant de voir à quel point le niveau du débat est élevé. Tellement élevé que cela me paraît impossible, pour qui n’est pas expert, d’entrer réellement dans la discussion.

Comment, donc, permettre à tous les individus de s’emparer de ce grand changement en pleine accélération et d’en devenir un acteur averti ? A quel moment crée-t-on le lien entre d’un côté ceux qui font l’IA et qui la pensent,…

Toutes les ressources liées à cet article
Les sociétés

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Comment l'intelligence artificielle de Publicis, Marcel, va fonctionner

Le Times développe sa propre intelligence artificielle pour recruter de nouveaux abonnés

Les Echos développe une stratégie éditoriale et commerciale sur l'intelligence artificielle