TEST 15 JOURS

Mercedes Erra (BETC – Havas) : “Faisons des Etats Généraux de la communication utiles et efficaces”

Mercedes Erra, fondatrice de BETC et présidente exécutive d'Havas Worldwide, par ailleurs vice-présidente de la Filière Communication, dessine les contours des prochains Etats Généraux de la Communication, qui doivent permettre de revaloriser les métiers du secteur et son économie, et améliorer la relation agence-annonceur.

 

Par Jean-Michel De Marchi. Publié le 28 juin 2020 à 16h00 - Mis à jour le 02 juin 2021 à 12h19
10 Propositions pour relancer le secteur des médias et de la publicité

La crise publicitaire et économique liée à la Covid-19 a aggravé les difficultés des médias, régies et agences. Nous avons demandé à 10 personnalités du secteur de présenter une proposition pour améliorer les pratiques et recréer de la valeur.

Ici Mercedes Erra, présidente de BETC et Havas Worldwide, vice-présidente de la Filière Communication.

Il faut absolument faire comprendre que la communication est essentielle, à la fois pour nos entreprises et pour l’économie de notre pays, dont on sait qu’elle aborde une période de crise. Pour cela, il faut donner des moyens à la communication.…

Toutes les ressources liées à cet article
Les Personnalités

Présidente executive chez

Accès à la fiche entière
Les sociétés

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Tribunes gratuit

Frédéric Daruty (20 Minutes) : "Eliminons les intermédiaires publicitaires qui n'apportent pas de valeur"

Tribunes gratuit

Nicolas Rieul (IAB France) : "Créons des champions européens et mondiaux de la publicité numérique"

Tribunes

Sylvia Tassan Toffola (SRI) : "Publicité responsable et partage de la valeur : il faut agir tous ensemble et maintenant"

Tribunes gratuit

Laurent Habib (AACC) : "Il faut instituer une vraie culture de l’immatériel au cœur des politiques publiques"

Tribunes gratuit

Jean-Michel Baylet (APIG) : "Les plateformes doivent être neutres pour que le contrôle revienne aux producteurs d’information"