TEST 15 JOURS

Transition écologique : comment la PQR réduit son impact environnemental ?

Dans un contexte économique difficile, marqué par la hausse du prix du papier et un environnement réglementaire qui leur impose de s’adapter, les groupes de PQR entament leur mue écologique. Ils déploient une multitude de leviers pour réduire l’impact carbone de leurs activités. Pour quels résultats ?

Par Charlène Salomé. Publié le 20 février 2024 à 11h36 - Mis à jour le 21 février 2024 à 17h39

La transition écologique devient un enjeu clé pour les médias. Si de plus en plus d’articles de presse sont consacrés aux enjeux environnementaux et que les rédactions se dotent de chartes et d’équipes dédiées pour sensibiliser à la transition écologique, celle-ci concerne également les opérations industrielles des groupes de presse régionale. De quelle manière s’engagent-ils à réduire leur impact et quelles sont les initiatives concrètes qu’ils déploient ?

La production du journal papier et sa diffusion sont les principaux postes émetteurs de carbone pour la presse quotidienne. Ils représentent à eux seuls entre 40 et 70% des émissions carbone des groupes de PQR, calculées comme le veut la législation . C’est donc logiquement sur ces postes que portent l’essentiel de leurs efforts d’optimisation carbone. Des efforts qui portent leurs fruits : en 2022, Ouest-France a enregistré une baisse de ses émissions de 18,5 % par rapport à 2021, le groupe Ebra de 11 %, et Sud-Ouest de 10 % sur la même période. 

Améliorer le traitement éditorial des enjeux environnementaux

Suite à la publication en septembre 2022 d’une charte transmédia signée par plus de 1 500 journalistes, plusieurs éditeurs de presse ont choisi de créer leur propre charte comme Ouest-France, Sud Ouest ou encore Centre France.…

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Sud Ouest noue un partenariat avec l’Ademe

CGV TV 2024 : les régies de l’audiovisuel vont accentuer leurs offres dédiées à la RSE

Analyses Dossiers

Le secteur avance dans la mesure de l'empreinte écologique de la publicité mais de façon dispersée

Analyses

Comment Canal+ travaille sur la réduction de l’empreinte carbone de sa plateforme vidéo

L’Udecam lance son outil de mesure de l’empreinte environnementale de la publicité

Analyses Entretiens

Pierre Harand (fifty-five) : "Une démarche data globale est plus efficace que les calculettes pour réduire l'empreinte carbone des marques"

Le SRI lance son programme Sustainable digital ad trust