TEST 15 JOURS

“Trois éléments-clés pour utiliser l’intelligence artificielle dans un projet marketing”

Christophe Brossard, ancien CEO de l'agence Wavemaker (GroupM), désormais associé au sein du cabinet de conseil en modélisation de l’efficacité marketing Metrics 720, explique que l'intelligence artificielle appliquée au marketing ne doit être considérée ni comme un outil miracle, ni comme un buzzword de plus, mais, si elle est correctement utilisée, comme une solution pour résoudre durablement des challenges marketing récurrents pour les marques grâce au machine learning. 

Par . Publié le 09 janvier 2020 à 15h21 - Mis à jour le 09 janvier 2020 à 15h21

Comme toutes les innovations technologiques, l’intelligence artificielle (IA) est aujourd’hui atteinte d’une forme de “gueule de bois’” passé l’ivresse des sur-promesses initiales. Il est vrai que le terme même d’intelligence artificielle est à la fois trop large et trompeur. De nombreuses voix s’élèvent à juste titre pour le remplacer par une appellation plus appropriée, comme celle d’intelligence augmentée. Oui, Deep Mind de Google a battu le champion du monde de Go en 2016. Mais non, l’IA ne remplacera pas l’intelligence humaine ; pas plus dans le domaine du marketing que dans les autres secteurs de l’entreprise.

Il est vrai également que le label “IA” est souvent utilisé abusivement à des fins de communication, par des start-up pour faciliter leurs levées de fonds, ou par des éditeurs de solutions Adtech pour mieux vendre leurs produits et services. Une analyse publiée en mars 2019 par le fonds d’investissement anglais MMC Ventures montrait que 40 % des 2 830 start-up européennes affichant affirmant utiliser l’intelligence artificielle ne recouraient en fait pas au machine learning,…

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Dossiers gratuit

Agency Futures : les principaux points à retenir de notre conférence

Tribunes gratuit

"Les agences qui maitriseront le mieux la data et l’IA peuvent avoir de beaux jours devant elles"

L’ARPP lance un POC pour identifier les publicités mensongères via l’intelligence artificielle

Les médias en ligne manquent de stratégie pour exploiter l’intelligence artificielle