L’Occitane, Sephora, Ulta Beauty prennent des virages majeurs, dans un marché qui ralentit 



Alors que le marché de la beauté décélère, notamment en Chine, l'heure est aux grandes manoeuvres chez les retailers de cosmétiques. L'Occitane sort de la bourse de Hong Kong, Sephora change de gouvernance en Chine et Ulta entre dans une ère de croissance ralentie. Explications.

Par Morgane Monteiro, Sophie Baqué. Publié le 17 avril 2024 à 13h08 - Mis à jour le 30 avril 2024 à 15h23

En Europe comme en Asie et aux États-Unis, le marché de la beauté montre des signes de faiblesse. Alors que The Body Shop est menacé de disparition et qu’Estée Lauder peine à se redresser, L’Occitane pourrait être repris par Reinold Geiger, qui possède près de 70 % du capital. Le 29 avril, Bloomberg a révélé que le milliardaire autrichien proposait une offre de rachat de L’Occitane (CA annuel de € 2,13 milliards lors de l’exercice à fin mars 2023,…

À lire

USA. Pourquoi Paco Rabanne et Kering investissent dans la beauté

Coty, Estée Lauder, L’Oréal : la Chine au cœur de la stratégie