[info mind Retail] L’Américain Adore Me signe avec Djust

Aux USA, l'e-commerçant de lingerie Adore Me (Victoria's Secret) sort d'un schéma purement digital et DTC. Pour gagner en traction dans le "wholesale" auprès de clients professionnels, il va s'appuyer sur la plateforme du Français Djust, a appris mind Retail lors de la NRF 2024.

Par Sophie Baqué. Publié le 16 janvier 2024 à 6h53 - Mis à jour le 08 février 2024 à 12h55

Selon nos sources, la marque Adore Me (CA 2022 de US$ 250 millions), fondée par le Français Morgan Hermand-Waiche et racheté en janvier dernier par Victoria’s Secret moyennant US$ 400 millions, vient de signer un accord avec la start-up Djust, spécialiste des plateformes tech B2B.…

À lire

Clients B2B : le nouvel eldorado des retailers

Marketplace

La ruée vers les marketplaces