Congé de paternité : 41 pays à la loupe [data]

Alors que les 27 États membres de l’Union européenne ont jusqu’au 2 août pour se mettre en conformité avec la directive sur l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée des parents et instaurer dans le droit national un congé de paternité payé de 10 jours minimum, Planet Labor fait le point sur la façon dont ce congé exclusivement dédié au père, ou au deuxième parent dans les pays où la coparentalité est reconnue, est mis en place à travers le monde, sachant qu’il n’existe pas dans tous les pays.

Par Nathalie Tran et Aymeric Marolleau. Publié le 29 juin 2022 à 13h20 - Mis à jour le 24 octobre 2022 à 14h03

Il ne reste plus qu’un mois aux pays de l’Union Européenne pour appliquer la directive du 20 juin 2019 (v. dépêche n°11231). Le 2 août 2022, les États qui jusqu’ici ne possédaient pas de congé de paternité vont désormais devoir l’introduire rapidement dans leur législation. C’est le cas de la Croatie qui a présenté, fin mai, un projet de loi instaurant un congé de paternité de 10 jours intégralement rémunéré par l’État ainsi que de la Slovaquie qui s’est fixée la date du 1er octobre pour appliquer la nouvelle législation et proposer,…

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.