France : l’index égalité femmes-hommes des entreprises progresse lentement

Le ministère du Travail a publié début mars l’index de l’égalité professionnelle des entreprises de plus de 50 salariés pour l’année 2021. C'est une nouveauté, seules les entreprises de plus de 250 salariés y étaient jusqu'ici contraintes, tout comme la publication du détail du calcul des scores. Afin de pallier les imperfections de l’outil, qui ont fait l’objet de critiques, notamment de certains syndicats, de nouveaux textes français et européens, votés ou en passe de l'être, vont bientôt permettre de renforcer l'arsenal législatif en matière d’égalité femmes-fommes dans le secteur privé.

Par Aymeric Marolleau, Sara Chaouki et Antoine Piel. Publié le 21 mars 2022 à 14h52 - Mis à jour le 07 février 2023 à 16h19

Le 17 mars 2022, 15 761 entreprises de plus de 50 salariés avaient communiqué au ministère du Travail leur note pour l’année 2021. Ce score, de 0 à 100, est l’addition de points calculés sur les critères suivants : l’écart de rémunération femmes-hommes (40 points), l’écart dans les augmentations annuelles (20 points), l’écart dans les promotions (15 points),…

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

À lire

France : les grandes entreprises ne comptaient qu’un quart de femmes dans leur comité de direction en 2021

France : un Index diversité et inclusion à la disposition des entreprises