TEST 15 JOURS

UE : feu vert pour la directive sur les travailleurs des plateformes

Sans la France et l’Allemagne, le Conseil a validé la directive sur les travailleurs des plateformes au bout d’un long feuilleton législatif. Le texte, qui doit encore être définitivement approuvé, pourrait ouvrir la voie à des requalifications salariales massives de millions de faux indépendants, aujourd’hui à leur compte. Il impose également des premières normes en matière de management algorithmique. 

Par Antoine Piel. Publié le 12 mars 2024 à 12h44 - Mis à jour le 12 mars 2024 à 16h52

Il était moins une. Après un premier blocage, le deuxième compromis trouvé en trilogue en février aura finalement été le bon, malgré une nouvelle obstruction à la mise au vote en février. La Grèce et l’Estonie ont inversé leur vote, donnant une majorité qualifiée au texte malgré l’opposition de la France et l’abstention de l’Allemagne. “C’est un grand jour pour les chauffeurs et livreurs des plateformes (qui seront 43 millions à la fin de l’année selon le Conseil de l’UE,…

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.