ABONNEZ-VOUS

UE : le Parlement adopte définitivement la directive sur le devoir de vigilance

Au bout d’un long processus législatif, le Parlement européen a définitivement adopté le projet de directive sur le devoir de vigilance ce 24 avril. Si les velléités de dernière minute de certains États membres, sous pression des lobbies, ont affaibli le texte, il n’en marque pas moins une étape historique d’encadrement de la mondialisation des chaînes de valeur pour ses défenseurs.

Par Antoine Piel. Publié le 24 avril 2024 à 16h41 - Mis à jour le 25 avril 2024 à 16h21

D’ici trois ans, l’ensemble des entreprises de plus de 5 000 salariés et 1,5 milliard d’euros de chiffre d’affaires annuels devront prévenir et réparer les éventuels dommages négatifs de leurs activités sur les droits humains et l’environnement. Suivront ensuite, par étapes, toutes les entreprises de 1 000 salariés et 450 millions de CA à partir de 2029. Les députés européens ont validé ce 24 avril,…

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.