ABONNEZ-VOUS

Chine : la Cour populaire suprême rappelle les employeurs à leurs devoirs en matière d’arriérés de salaire

Jeudi 25 janvier, la haute instance judiciaire chinoise, le ministère des Ressources humaines et la Fédération nationale des syndicats de Chine ont publié conjointement une série de 13 “cas modèles” impliquant des conflits d'arriérés de salaires, lesquels concernent la très grande majorité des conflits du travail en Chine.

Par Éric Sautedé. Publié le 30 janvier 2024 à 9h42 - Mis à jour le 30 janvier 2024 à 11h43

Cette série de cas sonne en réalité comme un très sérieux rappel à la loi, pour les employeurs, mais aussi pour les pouvoirs publics et les différentes organisations ayant la charge de protéger les travailleurs chinois. Elle concerne en particulier les travailleurs les plus fragiles, ceux que l’on appelle les travailleurs migrants de l’intérieur,…

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.