Grande-Bretagne : extension de la protection contre le licenciement lors de la naissance d’un enfant

La loi sur la protection contre le licenciement - Protection from Redundancy (Pregnancy and Family Leave) - a été promulguée le 24 mai par le roi Charles III. Une fois entrée en vigueur, elle va protéger contre un éventuel licenciement les femmes enceintes et les nouveaux parents pendant 18 mois après l'arrivée d'un enfant.

Par Jessica Agache-Gorse. Publié le 01 juin 2023 à 8h39 - Mis à jour le 01 juin 2023 à 8h41

Actuellement, il est tout à fait possible en Grande-Bretagne de licencier une femme enceinte avant qu’elle ne parte en congé de maternité ou lorsqu’elle reprend le travail après ce congé, à condition bien sûr que le motif du licenciement ne soit pas discriminatoire. Durant le congé, elle est en revanche protégée par la Maternity and Paternity Leave Regulations 1999 qui impose à l’employeur de lui offrir un poste alternatif,…

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.