Portugal : le nouveau gouvernement veut améliorer la qualité de l’emploi

Le nouveau Premier ministre Luís Montenegro (droite modérée), qui a remporté les législatives le 10 mars dernier, a présenté sa feuille de route au Parlement jeudi 11 avril. Le programme du gouvernement minoritaire pour les quatre prochaines années a été approuvé le 12 avril. Parmi les priorités du “XXIVe gouvernement constitutionnel”, de nombreuses mesures en faveur de l’emploi et des conditions de travail, dont une augmentation de 22 % du salaire minimum légal d’ici 2028.

Par Nathalie Tran. Publié le 15 avril 2024 à 12h23 - Mis à jour le 15 avril 2024 à 15h17

Le programme gouvernemental contient de nombreuses mesures en faveur de l’emploi et des conditions de travail. Outre la promesse de réductions d’impôt et d’exonérations de charges sociales pour les entreprises, le nouveau Premier ministre Luís Montenegro entend améliorer la qualité de l’emploi au Portugal afin de stopper la fuite des jeunes talents qualifiés vers d’autres pays et améliorer la productivité nationale. “Dans le domaine du travail et de l’emploi, le Portugal est systématiquement pointé du doigt comme un pays où les gens travaillent de longues heures, sans grande productivité, et où les salaires sont bas, non seulement à cause du niveau du salaire minimum, mais aussi parce que le salaire moyen n’est pas beaucoup plus élevé que le salaire minimum”,…

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.