France : le métavers, un univers de moins en moins virtuel pour les RH

Le métavers, univers numérique en 2D ou en réalité virtuelle, utilisable avec un simple écran ou un casque adapté, est investi par un nombre croissant d’entreprises. Il offre aux professionnels RH un vaste potentiel d’expérimentations, pour la formation, le recrutement ou le travail collaboratif, grâce à sa capacité d'immersion et son caractère ludique. Vanté par les entreprises qui l'ont testé pour ces intérêts, utilisé à grande échelle, le métavers pourrait bouleverser le futur du travail. Mais sa démocratisation n'est pas acquise.

Par Antoine Piel. Publié le 02 septembre 2022 à 14h03 - Mis à jour le 02 septembre 2022 à 11h57

Le 18 mai, le PDG de Carrefour publiait une vidéo sur son compte Twitter le montrant en train de faire passer un entretien de recrutement à plusieurs candidats. Dans un exercice peu banal : il ne s’agissait pas de lui mais de son avatar, les recevant depuis un décor de plage dans le métavers. Les avatars en face de lui représentaient, quant à eux, des candidats à un poste de data analyst ou de data scientist se trouvant derrière leur ordinateur, à distance. La publication a généré plus de 1 600 commentaires, démontrant l’intérêt croissant des entreprises pour la technologie. 

Des grandes entreprises françaises à la pointe. Bertrand Wolff, fondateur du cabinet Antilogy, spécialisé dans le conseil et la formation sur le métavers, le vit au quotidien dans ses activités : « Nous sommes au contact des RH de grands groupes et travaillons avec la moitié du CAC 40 sur le sujet, précise-t-il. Ces trois derniers mois, nous avons réalisé au total une centaine d’ateliers d’acculturation ». Quelques grandes entreprises s’y sont déjà mises concrètement. Axa affirme avoir organisé des événements réunissant plusieurs centaines de personnes dans le métavers, après avoir acheté une parcelle dans le métavers français The Sandbox en début d’année. L’assureur devrait également annoncer un développement RH en lien avec la technologie à la rentrée. De son côté, le groupe La Poste a créé un double numérique de son siège pour présenter ses innovations. D’ici la fin de l’année, les salariés du groupe pourraient avoir la possibilité d’y accéder, par exemple pour des sessions d’onboarding.…

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.