ABONNEZ-VOUS

Anne Talagrand (Fujitsu France) : “La culture inclusive des seniors au Japon infuse en France”

Avec près d’un tiers de collaborateurs de plus 55 ans, Fujitsu France (300 salariés dont 93 % de cadres) fait figure d’exception, tout particulièrement dans le secteur IT. Le fournisseur de services informatiques japonais affiche en effet une moyenne d’âge de 47 ans pour l’ensemble des effectifs et de 37 ans pour les nouveaux collaborateurs intégrés sur les 6 derniers mois. Sa DRH France Anne Talagrand explique à mind RH comment l’entreprise réussit l’inclusion des seniors que ce soit en termes de recrutement, d’évolution, d’employabilité et de fidélisation. 

Par Nathalie Tran. Publié le 17 avril 2023 à 11h05 - Mis à jour le 20 avril 2023 à 11h20

Comment Fujitsu France parvient-elle à maintenir ses seniors en emploi ?

Nous mettons beaucoup l’accent sur la formation et l’accompagnement vers d’autres métiers. Nous abordons le sujet de l’évolution de carrière et des formations, comme nous le faisons dans les entretiens professionnels, lors des connect conversations. Ces entretiens de performance ont lieu trois à quatre fois par an, soit un tous les trois mois en moyenne, et concernent l’ensemble des salariés. À cette occasion, les collaborateurs peuvent notamment nous faire part de leur intérêt pour un poste à pourvoir en France et à l’étranger que nous avons publié. Je peux citer l’exemple d’un collaborateur qui aujourd’hui a 66 ans. Il travaillait sur la vente de matériel informatique depuis un certain nombre d’années et s’est porté volontaire pour participer à une initiative monde Fujitsu Japon qui consiste à proposer des solutions innovantes en rupture avec ce que l’on fait aujourd’hui.…

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.