Le groupe allemand CIB instaure la semaine de quatre jours

Depuis le 6 septembre dernier, l’entreprise spécialisée en solutions de numérisation CIB est passée à la semaine de quatre jours, sur la base d’une semaine de travail écourtée à 36 heures au lieu de 40 heures avec extinction des feux le jeudi soir et un respect de la déconnexion numérique pour tous les salariés durant les trois derniers jours de la semaine. La nouvelle organisation du travail s’applique au siège de l’entreprise, à Munich, et dans ses six autres sites répartis entre l’Allemagne, l’Autriche et l’Espagne.

Par Cécile Thibaud. Publié le 21 octobre 2021 à 14h24 - Mis à jour le 20 octobre 2021 à 15h46

L’initiative vient du fondateur et PDG de CIB, Ulrich Brandner. « L’idée de base est qu’il est possible de nous libérer des tâches de routine qui occupent beaucoup de temps, grâce aux propres solutions numériques que nous développons », explique-t-il, convaincu que « l’avenir devrait aller vers moins d’automatisme humain et plus de créativité ». Selon lui, le nouveau rythme de travail adopté par sa compagnie s’inscrit dans la logique des changements démographiques qui iront vers un allongement de la vie professionnelle.…

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.