Comment Ingka a réduit son taux de turnover de 5 points en 16 mois

Mieux fidéliser ses équipes sans perdre en efficience opérationnelle, c’est ce que s’efforce de mettre en œuvre Ingka Group à travers ses politiques RH. En 2023 pourtant, selon le cabinet de conseil en stratégie OC&C, le turnover a atteint 56 % dans le retail spécialisé et 69 % dans l'alimentaire aux États-Unis, avec des écarts notoires selon les classes d’âge et les types d’enseignes. Rencontre avec Ulrika Biesert, Chief People Officer d’Ingka Group (Ikea) et David Sinclair, Associé chez OC&C.

Par Sophie Baqué. Publié le 02 mai 2024 à 14h14 - Mis à jour le 03 mai 2024 à 13h23

“Quels sont vos plans d’action pour mieux fidéliser vos salariés en magasins ? Notamment les plus seniors, qui sont deux fois plus fidèles que les moins de 30 ans ?” Cette question, soulevée par David Sinclair, associé chez OC&C Strategy Consultants lors de la conférence du 18 avril au World Retail Congress, a fait réfléchir beaucoup de retailers. Selon l’étude du cabinet parue en janvier 2024, le taux de turnover dans le retail spécialisé a atteint 56 % en 2023 aux États-Unis. Dans l’alimentaire (supermarchés et hypermarchés), il grimpe à 69 %. “Si la situation est globalement mauvaise dans le retail, le problème de rétention des salariés est encore plus prégnant dans l’alimentaire, et il empire au fil du temps, a indiqué David Sinclair. Dans un secteur à faible marge comme la GMS (supermarchés et hypermarchés, ndlr), le turnover des équipes est un défi que personne ne peut se permettre.…

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.