TEST 15 JOURS

France : le groupe de transports publics Systra fait appel à un chasseur de tête pour recruter sur ses métiers techniques

Le groupe Systra (2 300 personnes en France) fait appel au chasseur de tête Headhunting Factory pour recruter des techniciens et ingénieurs. En phase de croissance, confrontée à des besoins de recrutement en forte hausse, l’entreprise a dû innover pour pourvoir des métiers pénuriques.

Par Antoine Piel. Publié le 12 janvier 2024 à 11h12 - Mis à jour le 12 janvier 2024 à 11h13

En un an, les effectifs de Systra ont augmenté de 18 %. Mais le groupe a toujours de forts besoins : “C’est une histoire de contexte et d’activité, nous sommes sur un marché extrêmement concurrentiel avec énormément de projets en France, en plus de l’international, une pénurie de ressources humaines et une concurrence qui continue de se développer quelles que soient les entreprises”, explique Ophélie Menuet, responsable RH mobilité interne et recrutement, qui intervient notamment pour la branche des systèmes de transports et projets urbains.…

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.