TEST 15 JOURS

Allemagne : hausse record des adhésions syndicales

En 2023, les syndicats affiliés à la Confédération des syndicats allemands (DGB) ont enregistré une progression de 37 % du nombre des adhésions. Le besoin de sécurité dans une économie durement secouée, de même que la visibilité des grèves et les résultats obtenus lors des négociations collectives expliqueraient ce nouvel engouement. La tendance devrait se maintenir en 2024, sur un marché de l’emploi favorable aux salariés. 

Par Thomas Schnee. Publié le 12 février 2024 à 10h54 - Mis à jour le 12 février 2024 à 15h28

Pour la démographie des syndicats allemands, l’année 2023 est un millésime de premier ordre. « C’est un niveau de recrutement comme nous n’en avons même jamais eu depuis notre création en 2001 », explique-t-on au syndicat des services Verdi qui a vu arriver 193 000 nouveaux militants en 2023. Début 2024, les huit grands syndicats du DGB (5,665 millions d’adhérents) ont accueilli 437 000 nouveaux membres, soit une augmentation de 37 % des adhésions. L’IG Metall a pour sa part enregistré 130 000 nouveaux membres (+ 10 % d’adhésions) ce qui lui permet de maintenir ses effectifs à 2,14 millions de membres.…

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.