TEST 15 JOURS

Italie : série d’accords au sein des grandes entreprises agroalimentaires

Alors que les partenaires sociaux de la branche agro-alimentaire ont entamé les discussions pour le renouvellement de la convention collective nationale, de nombreuses grandes entreprises du secteur ont signé cet été de nouveaux accords avec les syndicats Fai Cisl, Flai Cgil et Uila. Parmi les thèmes récurrents, le renforcement des relations sociales, un plus grand engagement envers l’environnement et une forte hausse des primes de productivité. 

Par Hélène Martinelli. Publié le 30 août 2023 à 9h29 - Mis à jour le 30 août 2023 à 9h31

Les dernières semaines ont été marquées par une effervescence des négociations collectives dans le secteur agro-alimentaire. Tour à tour, en juin et juillet, Heineken, Lactalis, Coca-Cola, Parmalat, Barilla, Campari et Mondelez ont renouvelé leurs accords d’entreprise, qui concernent la période 2023-2025.

Campari renforce la concertation avec les syndicats

L’accord signé le 19 juillet au sein du groupe Campari (environ 4 500 salariés) renforce la concertation avec les syndicats en instituant deux rencontres annuelles – la première étant consacrée à l’examen des résultats et perspectives du groupe. Trois commissions paritaires seront constituées, sur la santé et sécurité ; la formation et les compétences ; le bien-être et la RSE. Le groupe a introduit de nouvelles modalités d’organisation pour le travail posté, pour concilier les variations de la demande – et donc de la production – avec l’équilibre vie privée-vie professionnelle. En ce qui concerne la parentalité, l’accord prévoit des parcours spécifiques pour le retour du congé maternité ou parental ;…

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.