ABONNEZ-VOUS

Italie : accord sur le travail hybride au sein du groupe Generali

L’accord sur le smart working, signé le 20 avril par le groupe d’assurances Generali et les syndicats First-Cisl, Fisac-Cgil, Uilca, FNA et SNFIA, consolide la phase dite « Next Normal » instituée en 2022, après la pandémie. Il prévoit la possibilité de travailler à distance 3 jours par semaine pour la plupart du personnel et précise les modalités de déconnexion. Le groupe emploie plus de 13 000 salariés en Italie.

Par Hélène Martinelli. Publié le 03 mai 2023 à 11h59 - Mis à jour le 10 mai 2023 à 15h07
Les points clés
Travail à distance jusqu’à 4 jours par semaine
Renforcement du droit à la déconnexion, avec une série de recommandations sur les comportements à tenir
Modalités plus flexibles pour les parents et les salariés aidant

Les salariés administratifs d’une grande partie du groupe pourront travailler à distance 3 jours par semaine,…

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.