Solvay : un nouvel accord cadre mondial qui anticipe la mise en œuvre du devoir de vigilance

Le groupe belge de chimie, qui emploie plus de 23 000 salariés dans le monde, a renouvelé le 31 mars 2022 l’accord cadre mondial qui le lie à la fédération Industriall Global Union. Le texte, valable quatre ans, vient anticiper les avancées législatives sur le devoir de vigilance et doit permettre un développement du dialogue social au sein des sites du groupe aux États-Unis, où la représentation syndicale dépend d’un vote majoritaire des salariés.

Par Antoine Piel. Publié le 05 avril 2022 à 14h08 - Mis à jour le 18 janvier 2023 à 12h28

Le précédent accord, datant de 2017, avait permis la mise en place d’un socle mondial de protection sociale (couverture santé, congé maternité entièrement rémunéré, dispositif de prévoyance, accompagnement en cas d’invalidité, v. dépêche n°10083). Depuis, le congé paternité a été porté à la même hauteur que le congé maternité, soit 16 semaines. L’accord maintient par ailleurs à l’identique les engagements en faveur des emplois directs,…

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.