TEST 15 JOURS

TOTAL : signature de l’accord instituant le Comité européen de la future Société européenne

L’entreprise multi énergie française a conclu, le 15 avril, un accord sur l’implication des travailleurs dans la future Société européenne dont la création par transformation a été votée par l’Assemblée générale du 29 mai dernier. Inscrit dans la continuité du dialogue social européen bâti les 20 dernières années, le futur comité européen de la SE associera davantage les plus petits pays (ceux employant moins de 150 salariés) et bénéficiera de moyens renforcés pour mieux communiquer. Les fédérations syndicales européennes sont également associées

Par Marie-Noëlle Lopez. Publié le 03 juin 2020 à 14h58 - Mis à jour le 11 juin 2020 à 15h12

Le préambule de l’accord rappelle que : «Le 28 août 2019, Total a lancé un processus de consultation auprès des représentants du personnel européen et français en vue de se transformer en société européenne et ainsi se doter d’un statut juridique de société commun à l’ensemble des pays de l’Union européenne, plus cohérent avec son activité et son ancrage européen ». Cette transformation en Société européenne, ce statut de société de droit européen, « a une portée symbolique forte » explique à Planet Labor Gilles Noguérol, Directeur des relations sociales Groupe et DRH Holding. « Nous souhaitions surtout prouver l’attachement à l’Europe car le Groupe s’est construit avec cette dernière et que nous en avons bénéficié tout en restant français » ajoute t’il.…

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.