TEST 15 JOURS

Assurance cyber : Stoïk se finance auprès d’Andreessen Horowitz

L’insurtech Stoïk boucle une augmentation de capital de 11 millions d’euros. Avec sa double casquette de courtier grossiste en assurance cyber et d’éditeur de solutions de cybersécurité, la start-up se prépare à ouvrir plusieurs pays européens.

Par Caroline Soutarson. Publié le 28 juin 2022 à 9h53 - Mis à jour le 28 juin 2022 à 17h36
Stoik Plateforme

Après avoir levé 3,8 millions d’euros en janvier 2022 auprès d’Alven Capital, Anthemis Group et Kima Ventures, l’insurtech cyber Stoïk convainc les deux premiers de remettre au pot dans un cycle de Série A mené par Andreessen Horowitz. Des business angels du secteur de l’assurance participent également à l’opération tels que l’ancien PDG d’AXA Henri De Castries et Julian Teicke, fondateur et CEO de l’insurtech allemande wefox.

200 courtiers partenaires

Alors que le contexte économique peut affecter les montants levés et les valorisations, le cofondateur et président de Stoïk, Jules Veyrat, estime avoir bouclé le financement dans le bon timing, “début avril, avant le début des perturbations.…

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Stoik Plateforme

L’insurtech cyber Stoïk devient courtier grossiste

Acheel

Comment Acheel fait de son agrément un levier compétitif pour un nouveau rapport à l’assurance

Le cyber, un risque difficile à assurer