TEST 15 JOURS

Pénurie de médicaments : le Sénat appelle de ses vœux un virage politique

Une commission d'enquête sénatoriale s’est penchée sur la complexe question de la pénurie de médicaments. Dans son bilan, présenté le 6 juillet à la presse, elle dresse une liste de 36 recommandations. L'objectif est désormais de convaincre le gouvernement d'appliquer certaines de ces recommandations pour alléger les tensions sur la chaîne d’approvisionnement.

Par Clarisse Treilles. Publié le 06 juillet 2023 à 16h22 - Mis à jour le 18 septembre 2023 à 9h52

Une commission d’enquête sénatoriale a investigué pendant 5 mois sur la pénurie de médicaments en France. Ce sujet de fonds est dans le radar des autorités sanitaires et le gouvernement a d’ailleurs publié en juin dernier une liste très attendue de 454 médicaments essentiels. Toutefois, la commission d’enquête met en lumière les failles d’un système de santé et des stratégies parfois opaques de l’industrie pharmaceutique. À l’hiver 2022-2023, l’augmentation exponentielle des signalements de rupture (environ 3 700 déclarations ou risques de ruptures ont été comptabilisés rien que l’an passé) a motivé la commission sénatoriale à rédiger 36 recommandations à destination du gouvernement et des acteurs de la chaîne du médicament.…

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

L’Observatoire de l’accès aux médicaments du Leem livre un premier bilan

Relocalisations des médicaments essentiels : le gouvernement apporte des précisions 

analyses

L’impact environnemental du médicament, un défi collectif

Ruptures d’approvisionnement : le Leem fait de nouvelles propositions