TEST 15 JOURS

Alain Godard (ETCI) : “Nous sommes en train de bâtir le socle d’un marché de l’equity en Europe” 

L’ancien PDG du Fonds européen d’investissement, Alain Godard, dirige depuis janvier 2023 le Fonds européen pour la souveraineté numérique. Particulièrement impliqué dans le secteur de la santé, ce fonds doté de 3,75 Mds € incarne l’European Tech Champions Initiative (ETCI) qui vise à faire des scale-up françaises des “champions mondiaux”.

Par Romain Bonfillon. Publié le 19 décembre 2023 à 22h30 - Mis à jour le 04 janvier 2024 à 8h40

Pouvez-vous rappeler l’objectif du Fonds européen pour la souveraineté numérique, que vous présidez ?

L’objectif de ce fonds européen est en lien avec une problématique que nous avons en Europe depuis plusieurs décennies : nous sommes capables de créer et de financer les start-up dans leur phase de démarrage, mais lorsque ces sociétés deviennent plus grandes, c’est-à-dire des scale-up, et qu’elles requièrent des tickets plus importants, il n’y a plus de financiers en Europe capable de les accompagner. 

Comment est née l’initiative European Tech Champions Initiative (ETCI) ?

L’idée de cette initiative a germé sur la base de statistiques. Une enquête que nous avons menée nous a appris que 75% des sociétés européennes à forte croissance sont, dans la phase late stage (séries C et D), refinancées ou rachetées par des fonds américains ou asiatiques. Cela touche tous les pays européens, il n’y a pas d’exception en la matière. Nous avons alors essayé de convaincre un certain nombre de pays européens que la seule solution était de s’unir pour pouvoir lancer un programme qui puisse, en trois temps : 

1) financer les scale-up ; 

2) créer des intermédiaires, c’est-à-dire des fonds d’investissement capables d’accomplir la mission de sélection des entreprises ; 

3) créer un marché de l’equity en Europe

Comment et par qui est financé votre fonds ?…

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Antoine Papiernik (Sofinnova Partners) : “L’IA va nous permettre d’arriver plus vite à la décision d'investissement”

Les start-up françaises de la e-santé ont levé 55 millions d'euros au troisième trimestre 2023

Cloud européen : la France et six autres pays vont investir jusqu'à 1,2 Md €