TEST 15 JOURS

TENDANCES 2024 – PECAN et droit commun : le marché de la télésurveillance se consolide

L'entrée dans le droit commun et la prise en charge anticipée permettent aux entreprises d'accéder au remboursement de leur solution de télésurveillance. Plus de six mois après cette mise en place, le marché est entré dans une nouvelle phase de consolidation.

Par Coralie Baumard. Publié le 16 janvier 2024 à 21h19 - Mis à jour le 09 février 2024 à 12h08

Avec l’entrée dans le droit commun le 1er juillet 2023, la France est devenu le premier pays de l’Union européenne à rembourser (hors expérimentation) les solutions de télésurveillance médicale qui apportent un bénéfice clinique ou améliorent l’organisation des soins.

Signaux forts

  • Les arrêtés instaurant les référentiels des lignes génériques pour la télésurveillance de l’insuffisance cardiaque, du diabète, de l’insuffisance rénale et de l’insuffisance respiratoire sont parus au Journal officiel le 24 juin.
  • Cureety devient la première entreprise à bénéficier de la PECAN. Interrogé par mind Health, François-Guirec Champoiseau, son CEO, soulignait l’impact non négligeable de cette obtention. “La dynamique est excellente, nous avons entre guillemets une reconnaissance du marché. Nous avons recruté 10 centres en septembre 2023, autant que sur toute l’année 2022. Aujourd’hui, nous déployons notre solution dans 5 à 10 centres par mois. Nous triplons notre volume de recrutement de patients et la file active de notre plateforme tous les 6 mois.”
  • Le remboursement de Resilience est acté au Journal officiel. L’entreprise est la première à avoir obtenu un inscription en nom de marque de sa solution depuis l’entrée dans le droit commun de la télésurveillance.…

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind