TEST 15 JOURS

Un an après sa création, NumSpot rend compte de ses résultats et perspectives

Un an après l’annonce de sa création, en octobre 2022, le cloud 100 % français NumSpot a fait ce 29 novembre le bilan de son état d’avancée. Premiers clients, prochaines briques techniques, ambitions affichées… Voici les principaux points à retenir. 

Par Romain Bonfillon. Publié le 29 novembre 2023 à 16h00 - Mis à jour le 29 novembre 2023 à 16h00

Ce 29 novembre, l’ensemble des membres du consortium NumSpot, qui rassemble Docaposte (la filiale numérique du groupe Le Poste et chef de file du projet), la Banque des territoires, Dassault Systèmes et Bouygues Telecom, étaient représentés pour détailler l’actuelle offre de services souverain du cloud 100 % français. Bernard Charlès, PDG de Dassault Systèmes, rappelle que “le Cloud Act est pour les données l’équivalent de l’extraterritorialité du dollar”. “La souveraineté est une question politique et pas technique”, poursuit-il, comme en réponse à ceux qui sous-estiment les performances des actuelles offres françaises et européennes,…

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Eric Bothorel (député Renaissance) : “Nous livrons la bataille du cloud un peu tard”