TEST 15 JOURS

Jacky Abitbol (Cathay Innovation) : “Nous avons comme investisseurs stratégiques des grands groupes industriels européens”

Affiliée à Cathay Capital, la société de capital-risque Cathay Innovation dispose aujourd’hui d’un des fonds les plus importants à l’échelle européenne. Doté d’un milliard d’euros, il investit massivement dans la santé numérique. Son originalité : offrir aux entrepreneurs le soutien de gros groupes industriels. Explications avec Jacky Abitbol, Managing Partner de Cathay Innovation. 

Par Romain Bonfillon. Publié le 25 mars 2024 à 11h20 - Mis à jour le 27 mars 2024 à 10h13

Comment est né Cathay Capital ?

Cathay Capital a été créé il y a 17 ans par un entrepreneur chinois, Mingpo Cai. Arrivé en France à l’âge de 20 ans, son but était d’accompagner les sociétés de l’Europe vers la Chine et de la Chine vers l’Europe. Assez rapidement, ce modèle s’est exporté aux Etats-Unis et Mingpo est parti s’installer à New-York, pour avoir une vision globale, avec des équipes locales qui puissent investir sur ces trois continents. L’histoire de Cathay Innovation commence quant à elle en 2015, lorsque Mingpo Cai a rencontré Denis Barrier, un capital-risqueur français. Ensemble, ils ont co-fondé l’activité VC de Cathay.

Cathay reste une société française, un fonds d’investissement régulé par l’AMF. Nous disposons d’un gros bureau à Paris, où nous sommes une cinquantaine de personnes, sur différentes activités (private equity et venture capital). Nous avons également des bureaux à San Francisco, New-York, Berlin, Munich, Madrid, Singapour et en Chine. 

Comment s’organisent vos différentes stratégies ?

Nous avons en fait trois activités chez Cathay Capital : celle de private equity, celle de venture capital incarnée par Cathay Innovation et à laquelle j’appartiens,…

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Arnaud Vincent (Eurazeo) : “Nous intervenons sur toute la chaîne de valeur en santé”

Antoine Papiernik (Sofinnova Partners) : “L’IA va nous permettre d’arriver plus vite à la décision d'investissement”

Dataroom

Start-up de la e-santé : 255 M€ levés en 2023, en France