TEST 15 JOURS

Romain Bey : “Avoir des compétences en data science est stratégique pour l’AP-HP”

L’AP-HP s’est dotée d’un service Sciences des Données en septembre 2020. Rattaché au pôle Innovation et Données de la direction des services numériques, ce service composé d’une dizaine de data scientists accompagne les différentes équipes de l’AP-HP sur des projets de recherche appliquée en santé ou de pilotage de l’activité nécessitant la gestion de données massives et le développement d’algorithmes. Son directeur, Romain Bey, détaille le fonctionnement de ce service et sa feuille de route pour 2023.

Par Sandrine Cochard. Publié le 13 décembre 2022 à 22h40 - Mis à jour le 22 décembre 2022 à 17h32
Romain Bey AP HP

Comment est né le service Sciences des données ?

En 2016, l’AP-HP a décidé de lancer un projet d’entrepôt de données de santé (EDS) afin de développer plus largement la recherche à partir des données de santé produites en son sein. L’EDS centralise les données variées issues des prises en charge à l’AP-HP. Cela peut être des données cliniques (comptes rendus d’imagerie, données relatives aux médicaments..) comme des données administratives (facturation, identitovigilance, parcours de soins…). Il s’agit du premier EDS autorisé par la CNIL en France, début 2017.

En 2020, pendant la crise Covid, la nécessité de structurer une compétence en sciences des données s’est imposée. L’aide de data scientists bénévoles avait permis de réaliser un certain nombre d’études ayant fortement contribué à la gestion de cette crise. Cette contribution a démontré l’intérêt d’avoir une équipe de data scientists au cœur de l’hôpital et conduit à la création de l’équipe data science. Les grandes bases de données générées par l’AP-HP sont riches d’opportunités mais nécessitent en général des technologies spécifiques pour être analysées, comme des technologies d’intelligence artificielle. Avoir ces compétences en data science en interne est stratégique pour l’AP-HP.…

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

L’AP-HP et l’Inria veulent optimiser les parcours patients aux urgences

Tiem Brienen, directeur associé de l'Anap
Entretien

Tim Brienen (Anap) : “Regarder comment l'intelligence artificielle apporte de la valeur à l'établissement”

Quelles sont les 205 sociétés certifiées pour l'hébergement des données de santé (HDS) ?

Pourquoi un modèle commun européen de la donnée de santé ?

Le nouvel enjeu des données de vie réelle