TEST 15 JOURS

Banques en ligne et néobanques : pourquoi les offres d’entrée de gamme se sont multipliées

L’année 2022 a été rude pour les challengers et néobanques, touchés par le resserrement des valorisations tech et l’environnement de marché morose. Si les banques en ligne continuent de miser sur des offres gratuites et du multi-équipement, les nouveaux entrants, eux, proposent désormais principalement des offres payantes premium. Il s’agit du deuxième volet du baromètre annuel consacré par mind Fintech au nombre de clients et aux offres des banques en ligne et néobanques. 

Par Aymeric Marolleau et Aude Fredouelle avec Antoine Duroyon et Caroline Soutarson. Publié le 23 mars 2023 à 6h55 - Mis à jour le 21 février 2024 à 14h53

Cet article est le deuxième d’une série consacrée aux banques en ligne et néobanques, comparant le nombre de leurs clients en France et dans le monde, ainsi que leurs offres : 

  1. Les banques en ligne et néobanques ont doublé le nombre de leurs clients en France depuis 2018
  2. Tarifs, modes de facturation, type de carte… Quelles offres les banques en ligne et les néobanques proposaient-elles fin 2022 ?

L’environnement de marché des néobanques et challengers a été bouleversé en 2022. Dans un contexte de chute des valorisations des fintech et de raréfaction des capitaux, ce segment BtoC très gourmand en financements et peu rentable a été délaissé par les investisseurs. Après des années fastes marquées par des méga-levées, du moins pour les start-up internationales, et des stratégies agressives d’acquisition, 2022 a amorcé un changement drastique : la rentabilité devient le maître-mot. 

Pour mieux comprendre la stratégie des banques en ligne, challengers et néobanques, après avoir comparé le nombre de clients de chacune, mind Fintech a relevé pour la troisième année consécutive les détails de 74 offres proposées par 25 acteurs présents en France : modèle de tarification, montant des cotisations, condition d’accès, carte… (voir méthodologie).

Pour ces acteurs, convaincre de plus en plus de clients de passer sur des offres premium devient de plus en plus vital. Au fil des années, les challengers et néobanques ont multiplié la création d’offres. Pour segmenter leurs clients selon leurs besoins et leur pouvoir d’achat, 22 acteurs proposent ainsi plus d’une offre avec carte. Nickel, N26 et Revolut en proposent même cinq. Chez cette dernière : Standard, une offre sans mensualité pour laquelle des frais de livraison de la carte peuvent s’appliquer ; Plus, pour 2,99 euros par mois (200 euros de retrait par mois sans frais, garantie des achats) ; Premium, pour 7,99 euros par mois (cashback, assurance voyage,…

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Les offres des acteurs de la banque numérique

Le classement des néobanques et banques en ligne qui ont le plus de clients en France