TEST 15 JOURS

Comment Teads veut se positionner comme plateforme omnicanale

Teads a travaillé en 2022 sur l’ouverture à de nouveaux formats publicitaires et environnements, dont la TV connectée, pour se positionner comme plateforme “omnicanale” orientée sur la performance. L’objectif en 2023 est de convertir ces investissements en revenus.

Par Paul Roy. Publié le 24 mars 2023 à 16h49 - Mis à jour le 27 mars 2023 à 16h19

Dans un contexte difficile pour le marché publicitaire en 2022, Teads  a relativement bien préservé son activité. La société a enregistré une croissance de 8,8 % de ses revenus publicitaires après rabais (+ 3,2 % à taux de changes constants), à 624 millions d’euros, indiquent les résultats financiers de sa maison-mère Altice, publiés mi-mars.

Mais pour Rémi Cackel, chief product officer de l’adtech française, cette période a surtout été utilisée pour poser les fondations du positionnement futur de la société. “D’une stratégie purement in-read vidéo, nous voulons aller vers l’omnicanal et nous étendre sur l’ensemble du funnel”,…

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Conférence - 18 octobre - Distribution, data, mesure : les nouveaux enjeux de la vidéo

Analyses Dossiers

La publicité programmatique garantie en forte croissance pour les principaux médias français en 2022

Analyses

5 graphiques pour comprendre l'évolution de la publicité en ligne en 2022

Analyses Dossiers

L’attention deviendra-t-elle la nouvelle métrique de référence dans la publicité ?