TEST 15 JOURS

Comment Canal+ travaille sur la réduction de l’empreinte carbone de sa plateforme vidéo

Le streaming vidéo est souvent pointé du doigt pour son impact carbone, et les acteurs du secteur prennent peu à peu des mesures pour réduire leur empreinte écologique., Eglantine Leclabart, directrice générale adjointe de Canal+ France en charge du marketing et du digital, a présenté les initiatives et objectifs du groupe pour sa plateforme.

Par Paul Roy. Publié le 02 juin 2023 à 14h45 - Mis à jour le 19 juillet 2023 à 19h32

Contexte

La plateforme vidéo de Canal+, MyCanal, est aujourd’hui présente dans une trentaine de pays d’Afrique et d’Europe, et représente aujourd’hui 2 milliards de visionnages dans le monde. Elle a opéré depuis plusieurs années une stratégie d’ouverture à d’autres diffuseurs et distribue à la fois les offres des plateformes (Disney+, Netflix, Paramount+), et celles de chaînes linéaires. “Au total, ce sont près de 120 000 contenus disponibles en France et 200 chaînes live qui sont présentes sur la plateforme”,…

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Tribunes gratuit

"6 propositions pour adapter le cadre réglementaire audiovisuel aux nouveaux usages"

Etudes de cas

Comment M6 a réalisé l’audit carbone de sa plateforme vidéo 6play

Analyses

Comment les professionnels analysent l'évolution de la publicité programmatique