TEST 15 JOURS

Nicolas Sterckx (Groupe Sud-Ouest) : “On ne s’interdit pas de sortir de notre territoire régional via certaines verticales”

Après des fonctions de direction à Webedia, Nicolas Sterckx est devenu directeur général du groupe Sud-Ouest en avril 2022. Pour mind Media, il revient sur les chantiers entrepris depuis sa prise fonction et livre sa vision de la presse régionale, qu’il envisage engagée au sein des territoires. Il détaille la stratégie de diversification et présente les métiers connexes que le groupe développe. Il projette également de développer de nouvelles thématiques en ligne pour élargir l’audience.
Crédit photo : JR Allais

Par Charlène Salomé. Publié le 08 juin 2023 à 16h46 - Mis à jour le 04 juillet 2023 à 17h25

Vous avez pris vos fonctions il y a un peu plus d’un an. Quels ont été les chantiers entrepris et quel bilan en tirez-vous ?

J’ai fait un rapport d’étonnement peu après mon arrivée : Sud-Ouest est un groupe avec des actifs de qualité, une belle marque et un fort attachement exprimé dans la région. En dehors de la région, c’est un média qui jouit d’une image positive. A mon arrivée, j’ai pu constater que le groupe avait déjà basculé dans le digital et des diversifications dans la communication avec des métiers connexes très intéressants. De bons investissements avaient déjà été réalisés en ce sens. Mon rôle a été de mettre en ordre et de dynamiser ces diversifications. J’ai lancé plusieurs chantiers depuis mon arrivée, en mettant l’entreprise sous tension. J’ai notamment clarifié la stratégie de l’entreprise autour de trois pôles : le papier, le digital et l’audiovisuel avec deux métiers, définis comme complémentaires, le métier d’agence de stratégies de marque, via notre agence Eliette, et l’événementiel, via notre agence Côte Ouest. A travers nos événements, cette agence nous permet de toucher de nouvelles communautés qui ne sont pas lectrices de nos titres. J’ai aussi défini des verticales entrepreneuriales à développer, dans le vin, le rugby et l’économie. 

Nicolas Sterckx

2021 Directeur général, Groupe Sud-Ouest
2018 CEO France & COO Groupe, Webedia
2014 CEO, MPH Global Services
2011 General director, red-on-line
2001 General director, infopro – ETAI

L’année 2022 a été difficile pour l’économie des médias, en particulier du fait de l’inflation du prix du papier. Comment Sud-Ouest a-t-il fait face ?

L’inflation nous a touché sur  trois postes particuliers.…

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Analyses Entretiens

Gabriel d’Harcourt (Groupe La Provence-Corse Matin) : “L’objectif est d’augmenter de 20 à 30 % nos audiences en ligne dès 2023”

Analyses Entretiens

Jean-Louis Pelé (Groupe Nice-Matin) : “Nous visons une progression de nos revenus de 15 % en 2023”

Analyses

La nouvelle chaîne TV du Figaro veut concurrencer BFMTV en Ile-de-France

Marc Feuillée
Entretiens

Marc Feuillée (Le Figaro) : "La loi sur les Droits voisins doit être amendée par le législateur"

Analyses Confidentiels

[Info mind Media] Subscribe with Google va être ouvert à de nouveaux médias en France

Analyses Confidentiels

[Info mind Media] Un nouveau client pour le CMS du Monde

366 s’associe à Digiteka pour la commercialisation de la vidéo instream de la PQR

Mouvements gratuit

Aurélien Viers devient directeur de la rédaction de La Provence

Le Figaro réfléchit déjà à s’étendre davantage en régions

Abonnements numériques (2/2) : après la conquête, l’augmentation des revenus par abonné ?

Entretiens

Edouard Coudurier (Groupe Le Télégramme) : "Nous souhaitons faire des acquisitions dans de nouvelles activités médias"