TEST 15 JOURS

RSNA 2023 : pas de grande révolution de l’IA, mais un marché qui se structure

L’intelligence artificielle était dans toutes les discussions au RSNA 2023. Mais entre le buzz et les réelles applications cliniques, qu’est-ce que les radiologues peuvent attendre de cette technologie ? mind Health passe en revue les principales tendances de l’IA lors de la 109e assemblée scientifique et réunion annuelle de la Radiological Society of North America (RSNA), qui s’est déroulée du 26 au 30 novembre 2023 à Chicago.

Par Clarisse Treilles. Publié le 05 décembre 2023 à 23h15 - Mis à jour le 06 décembre 2023 à 11h05

La grand-messe annuelle des radiologues a dédié cette année toute une partie de son espace d’exposants à l’IA. Historiquement, la radiologie a toujours été le secteur médical le plus tôt imprégné par l’IA, comme en témoigne la liste mise à jour des dispositifs médicaux intégrant de l’IA publiée par la Food and Drug Administration (FDA) le 19 octobre dernier. Sur les 17 domaines de santé représentés, la radiologie est de loin celui où cette technologie est la plus appliquée (couvrant 77% des autorisations), devant les troubles cardiovasculaires.

Selon les estimations de Maximize Market Research, la taille du marché de l’IA dans l’imagerie médicale devrait passer de 1,72 milliard de dollars en 2022 à 14,9 milliards de dollars d’ici 2029. Des algorithmes et des techniques d’IA sont intégrés dans les systèmes d’imagerie médicale, tels que les rayons X, l’IRM, la tomodensitométrie et l’échographie. Ces solutions basées sur l’IA sont conçues pour améliorer la précision, l’efficacité et les capacités de diagnostic et combler les besoins en médecine plus personnalisée et prédictive. Les outils d’IA peuvent permettre, par exemple, de détecter et caractériser précocement des lésions difficiles à voir à l’oeil nu, accompagner les radiologues dans l’interprétation de mammographies ou encore améliorer la qualité des images en réduisant les bruits et en visant des scanners de plus en plus “low dose”.

L’IA omniprésente en façade

Mark Phillips, Head of Research and Medical Affairs chez Annalise.ai, une société spécialisée dans les solutions d’IA de triage, a fait le voyage depuis l’Australie pour suivre ce congrès. Sur la base de son expérience,…

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind