TEST 15 JOURS

Abonnements numériques (1/2) : Le nombre d’abonnés numériques aux sites d’information français a augmenté de 8 % en 2023

Confrontés à des difficultés croissantes pour tirer des revenus de la publicité en ligne et à la hausse des coûts du papier et de l’énergie, les médias d’information continuent de miser sur le développement des abonnements numériques. Mais la conquête de nouveaux lecteurs payants est de plus en plus difficile, comme le montre notre huitième baromètre annuel. 

Par Aymeric Marolleau et Rudy Degardin. Publié le 21 mars 2024 à 14h52 - Mis à jour le 04 avril 2024 à 12h33

Cet article est le premier d’un dossier en deux parties sur les stratégies d’acquisition et de rétention des abonnés purs numériques des éditeurs français : 

  1. Le classement annuel des médias en ligne payants
  2. Comment les éditeurs ont-ils fait évoluer leurs offres en 2023 ?

Consultez aussi les données sur lesquelles nous nous sommes appuyés dans notre espace Data

Alors qu’ils peinent à faire croître les revenus qu’ils tirent de la publicité en ligne et que les ventes en kiosque continuent de s’éroder, où en sont les éditeurs français dans leur quête de lecteurs payants ? Pour la huitième année consécutive, mind Media a interrogé les principaux éditeurs français afin de connaître le nombre d’abonnés à leurs offres individuelles, y compris promotionnelles ou d’essai, donnant accès aux contenus de leurs sites web et applications, avec parfois une version numérique du papier – les offres qui ne l’incluent pas sont de plus en plus nombreuses -, mais sans livraison du journal ou du magazine imprimé. Nous leur avons également demandé de ne pas inclure dans leurs chiffres les forfaits “multi-titres” et illimités, comme Cafeyn et ePresse (voir méthodologie).

28 éditeurs, parmi les plus importants, ont partagé les chiffres de 56 titres avec nous. Au total, les 54 titres dont nous disposons des chiffres de 2022 et 2023 ont vu le nombre global de leurs lecteurs payants passer de 2,06 millions à 2,23 millions, soit un gain d’environ 170 000 abonnements (+8,3 %). Bien sûr, un internaute peut être abonné à plusieurs titres à la fois. Nous avons exclu L’Equipe de ce calcul, car la fin de son partenariat de distribution avec Canal+, qui a entraîné la perte de 200 000 abonnés indirects, fausse l’analyse générale. 

Non seulement Le Monde continue de dominer le classement, avec 527 000 abonnés purs numériques, mais il affiche aussi une croissance de 11,7 % par rapport à 2022, bien supérieure aux titres qui le suivent : Le Figaro (+3,7 % à 280 000 abonnés),…

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Le classement des éditeurs français qui ont le plus d'abonnés purs numériques

L'évolution du nombre d'abonnés purs numériques des principaux sites d'information français

Dossiers

Comment la PQR accélère sa transformation numérique

Confidentiels

[Info mind Media] Le Parisien va offrir 5 000 abonnements numériques aux jeunes de 15 à 25 ans 

Analyses

Le Figaro veut développer les abonnements groupés entre Le Figaro et Gala

Les versions numériques représentent seulement 18 % de la diffusion de la PQR

Seulement 2 % de fréquentation en ligne supplémentaire pour les médias en 2023

Analyses

Pour la première fois, les revenus issus de la publicité en ligne ont baissé pour les sites d’informations et de contenus en 2023

Analyses Dossiers

Les médias en ligne grand public indépendants peinent à se développer