TEST 15 JOURS

Le repli publicitaire s’est confirmé pour TF1 et M6 au premier semestre

Avec - 4,9 % de revenus publicitaires pour M6 entre janvier et juin et - 8,5 % pour TF1 (- 6,1 % en organique), les deux groupes audiovisuels affrontent un contexte difficile et recentrent leurs priorités vers la vidéo.

Par Jean-Michel De Marchi et Charlène Salomé. Publié le 28 juillet 2023 à 11h05 - Mis à jour le 03 septembre 2023 à 20h18

Dans la dernière semaine de juillet, M6 (le 25 juillet) puis TF1 (le 27 juillet) ont tous les deux publié des revenus publicitaires décevants pour les six premiers mois de l’année. 

M6 a annoncé un chiffre d’affaires publicitaire en baisse de 4,9 % en un an, à 504 millions d’euros sur un chiffre d’affaires total de 621,9 millions d’euros. Ses revenus publicitaires TV sont particulièrement dégradés avec – 6 % sur les six premiers mois de l’année (427,8 millions), marquée par – 2,4 % au premier trimestre et – 9,4 % au deuxième, pour un résultat opérationnel courant (Ebita) de 99 millions d’euros, en baisse de 23,2 % (20 % de marge nette, contre 24,5 % il y a un an). Son pôle radio (groupe RTL) a néanmoins progressé de 2,9 % en revenus publicitaires.…

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Analyses

Les dirigeants des groupes télévisuels français présentent leur vision du marché et leur stratégie

Les chaînes TV privées repartent à l’offensive contre France Télévisions

Analyses

Origin : le projet de mesure cross-media au Royaume-Uni entre dans une phase opérationnelle

Claire Léost

Prisma Media sur le point d’acquérir les sites numériques thématiques de M6

La RTBF envisage de quitter les médias sociaux

Netflix gagne 2,5 % d'abonnés supplémentaires au deuxième trimestre 2023

Guillaume Goudal (L’Oréal France) : “Je suis prêt à payer plus cher la publicité en télévision si…” 

Canal+ investit dans la plateforme vidéo Viu en Asie 

ProSiebenSat.1 pourrait réduire ses effectifs jusqu'à 30 %

Le Sénat va se prononcer sur une plus grande souplesse dans la cession des chaînes TV

Analyses

Loopsider amorce une nouvelle étape de son développement

Utiq : les quatre opérateurs européens créent une société pour commercialiser leur identifiant partagé