ABONNEZ-VOUS

Italie : nouvelle restructuration chez TIM (ex-Telecom Italia)

Aux prises avec la nécessité de contenir ses coûts alors que le secteur souffre d’une concurrence forcenée et d’une baisse des activités classiques, TIM (dont le premier actionnaire est Vivendi) met en place un nouveau plan pour le personnel. Le projet allie chômage technique et requalification pour les trois quarts des salariés, prévoit plus de 2 200 départs volontaires en pré-retraites et plus de 550 recrutements pour renouveler les compétences.

Par Hélène Martinelli. Publié le 05 septembre 2022 à 10h53 - Mis à jour le 05 septembre 2022 à 8h59

L’accord signé le 5 août, entre TIM et les syndicats SLC-Cgil, Fistel-Cisl et UIlcom auprès du ministère du Travail, utilise le système du « contrat d’expansion », destiné à faciliter le renouvellement générationnel dans les grands groupes italiens, et auquel TIM a déjà eu recours ces dernières années (v.…

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.