Grande-Bretagne : la semaine de 4 jours bientôt testée dans des dizaines d’entreprises

A partir de juin, des employeurs britanniques vont proposer une semaine de travail réduite à quatre jours tout en maintenant les salaires à 100%. Ce test d'une durée de six mois a été imaginé par le groupe de lobbying 4 Day Week Global, responsable d'autres projets similaires dans plusieurs pays. Il devrait notamment permettre à des chercheurs d'étudier l'impact de la semaine raccourcie sur la productivité de l'entreprise, le bien-être des salariés, l'égalité des genres mais aussi l'environnement.

Par Jessica Agache-Gorse. Publié le 20 janvier 2022 à 12h56 - Mis à jour le 20 janvier 2022 à 12h29

Dévoilé le 17 janvier, ce projet-pilote espère attirer entre 20 et 30 entreprises qui devront s’engager volontairement d’ici le 31 mars. Chaque participant sera accompagné dans cette démarche et bénéficiera d’ateliers (workshops) pour apprendre à implanter la semaine de quatre jours avec succès, de tutorats d’experts, de contacts au sein d’un réseau d’entreprises (peer-support network) mais aussi d’études sur le bien-être et la productivité constatés dans les entreprises.…

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.